menu Menu
3 articles filed in
Sami Tchak
Previous page Next page

Le continent du Tout et du presque Rien - Sami Tchak (2021)

Une critique de l'écrivaine Ananda Devi

Le continent du Tout ou du Presque Rien, Sami Tchak Editions JC Lattes, 2021 Est-il encore besoin de dire que l’univers de Sami Tchak est singulier, troublant, lancinant, et que, dès lors que l’on s’y aventure, il ne consent plus à nous libérer ? A chaque livre, on pénètre dans les eaux troubles d’une humanité belle […]

Continue reading


Les fables du moineau - Sami Tchak (2020)

L’éléphant est né d’une fourmi.

Les fables du moineau Sami Tchak Gallimard, Continents noirs, 2020.   Après Ainsi parlait mon père, Sami Tchak nous propose Les fables du moineau. Ces deux livres invitent à musarder…invitent à les lire « à sauts et à gambades ». Fragments souvent discontinus pour une lecture vagabonde.  La fable n’est pas un genre littéraire léger mais, après […]

Continue reading


La fabrique du philosophe africain - À propos de Ainsi parlait mon père de Sami Tchak

On pense souvent qu’il n’y a pas de présent et encore moins d’avenir pour ceux qui ne peuvent se réclamer d’un passé glorieux. On oublie qu’il suffit de construire le présent pour préparer l’avenir et le passé

La fabrique du philosophe africain À propos de Ainsi parlait mon père de Sami Tchak Revendiquer, c’est quand-même toujours se situer dans une position d’inférieur. Sami Tchak[1] Dans ce compte rendu de Ainsi parlait mon père qui, pour le coup, n’en est plus vraiment un, je vais m’intéresser moins au contenu de l’œuvre[2] qu’à ce […]

Continue reading



Previous page Next page

keyboard_arrow_up