menu Menu
0 articles filed in
Chroniques par auteur
Previous page Next page Next page

Elnathan John, Né un mardi, Métailié, 2018

Et si Allah veut bien m'entendre

Titre original : Born on a tuesday Il est cinq heures du matin. Je suis à M… depuis deux jours seulement, disons presque trois. Je viens de terminer Né un mardi d’Elnathan John. Une boule au ventre. Elle était déjà là avant mon arrivée. Depuis l’avion je crois. Ce livre m’a fait peur. Je voulais […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


My Sister, The Serial Killer - Oyinkan Braithwaite

Les soeurs entre nous comprendront !

Depuis plusieurs années, je lis des auteur(e)s nigérian(e)s comme Chris Abani, Chimamanda Ngozi Adichie, Helon Habila et Helen Oyeyemi avec un plaisir fou, sans parler des grands classiques comme Chinua Achebe, Wole Soyinka et Ben Okri. J’adore les romans policiers et j’ai une sœur cadette (non pas que nos relations ressemblent à celles entre Korede […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Fin de règne - Valérie Cadignan

Je suis née «  Anne-Solitude »  en 1972. Je suis de France. […] Mon aïeule mythique, Solitude, est née en terre de Guadeloupe, du viol d’une esclave.

Je suis née «  Anne-Solitude »  en 1972. Je suis de France. […] Mon aïeule mythique, Solitude, est née en terre de Guadeloupe, du viol d’une esclave.

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Poétique du lyrisme dans Noire comme la rosée et Tristesse ma maîtresse de Daté Atavito Barnabé-Akayi.  

Daté Atavito Barnabé-Akayi est un poète béninois de la nouvelle génération. Ses deux premiers recueils de poèmes Noire comme la rosée et Tristesse ma maîtresse révèlent son univers poétique tout à fait iconoclaste.

      Sous la plume de la génération montante de poètes béninois, on découvre des formes nouvelles exprimant des préoccupations sociales et politiques qui s’enracinent dans l’actualité de leur époque. C’est le cas de Daté Atavito Barnabé-Akayi dont les deux recueils de poèmes Noire comme la rosée[1] et Tristesse ma maîtresse[2] ne manquent pas […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Beata Umubyeyi Mairesse, Tous tes enfants dispersés, Paris, Autrement, 2019

Les récits inséparables des « retrouvailles de cœurs en lambeaux »

Ce premier roman de Beata Umubyeyi Mairesse raconte une histoire : celle d’Imaculata, de Blanche, de Bosco, de Stokely, celle de trois générations confrontées, chacune différemment à l’histoire récente du Rwanda. La filiation littéraire avec Ejo publié en 2015 et Lézardes en 2017 est patente. Comme ces deux recueils de nouvelles, ce texte est emprunt de […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Zabor ou les psaumes (2017) de Kamel Daoud, lu par Karen Ferreira-Meyers

Rester en vie grâce à l'écriture.

Ayant lu avec grand plaisir et admiration pour Kamel Daoud son roman Meursault, contre-enquête (2013) qui avait obtenu le Prix Goncourt du premier roman en 2015, mais n’ayant malheureusement pas eu l’occasion de lire ni La fable du nain (2002), ni Minotaure 504 (2011) du même auteur algérien, Kamel Daoud, je me suis lancée avec […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Dictionnaire enjoué des  cultures africaines

Une lecture enjouée d'un dictionnaire des cultures africanes. Approche.

L comme LIBERTE Les auteurs nous préviennent dès la préface, ils ont choisi les entrées de leur dictionnaire sans rechercher à être exhaustifs, et cette liberté du choix donne la liberté du ton. La liberté, c’est de pouvoir parler pendant quatre pages de la dictature sans oublier Djibouti ni le Congo, c’est de mettre en […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


« Au-dessous du volcan » Rencontres Littéraires de Goma. Sépia, 2019

Le rêve d’un catch littéraire.

Cet ouvrage rapporte le contenu de la première rencontre littéraire de Goma en Juin 2018. Goma, métropole des Grands Lacs située au carrefour de plusieurs pays : la RDC, le Rwanda, l’Ouganda, le Burundi, la Tanzanie, le Kenya, est un carrefour culturel et donc linguistique. On sait aussi qu’elle partage des conflits récents profondément douloureux. Que […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Je suis quelqu'un - Aminata Aïdara

Je suis quelqu’un qui n’est pas intéressé par la beauté. Je la regarde, chez moi, chez les autres, avec tendresse et pitié comme toutes les illusions

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading


Femmes - Okri Tossou

L’amour aux prises avec la précarité Femmes. Deuxième roman d’Okri Tossou. Après Syram, le professeur-romancier nous livre une prose narrative (de bonne qualité bien sûr) comme témoignage d’une plume traçant, au fil des publications, la courbe de sa maturité. Publié aux éditions Plumes Soleil en 2013, ce roman campe des personnages ballottés par le désir de se  soustraire au malaise existentiel et la rage d’accéder à une certaine réalisation sociale sur fond de quête amoureuse et professionnelle.

       Une œuvre qui coule de source en empruntant des itinéraires thématiques et narratologiques dignes d’une société aux prises avec ses propres contradictions. L’auteur revisite le thème de l’amour en l’enracinant dans le quotidien trop austère d’une catégorie de gens pris dans l’engrenage du chômage, du viol, de la prostitution et du dénuement. […]

Visit Us
Follow Me
20
Whatsapp
Tumblr

Continue reading



Previous page Next page

keyboard_arrow_up